Cyberintimidation – La malédiction de la technologie new age

[ad_1]

L'abus technologique

Avec l’émergence de la technologie, les ordinateurs, les ordinateurs portables, les tablettes et les smartphones font désormais partie de notre quotidien. Aujourd'hui, aucun individu ne peut rester sans ces gadgets. Le secteur de la communication a révolutionné au cours des dernières décennies, réduisant de ce fait le monde entier. Internet a permis aux extrémités les plus éloignées du monde de se connecter en un clic. Le réseau de médias sociaux a également aidé les gens à se connecter les uns aux autres, à se connaître, à se connaître et à nouer des liens amicaux toute leur vie. Ces sites et plates-formes ont même aidé les internautes à retrouver des amis et des membres de la famille perdus depuis longtemps et les ont à nouveau réunis. Mais parallèlement aux avantages, la nouvelle technologie a également fait l’objet d’une malédiction. Et cette malédiction est la cyberintimidation. Il s’agit d’une forme de cyberabus qui est délibérément utilisé de manière hostile pour harceler et menacer d’autres personnes. Avec l'utilisation accrue des technologies, la cyberintimidation est également à la hausse.

La menace

Ce problème est devenu une menace croissante, en particulier chez les adolescents. La cyberintimidation comprend l’utilisation de messages textes ou de courriers électroniques, de rumeurs envoyées par courrier électronique ou postées sur des sites de réseaux sociaux, ainsi que d’images, de vidéos, de sites Web ou de faux profils embarrassants. Les personnes victimes de cyberintimidation le sont parfois aussi en personne. De plus, il est parfois assez difficile de ne pas être victime de cyberintimidation car la source est inconnue et ne peut pas être restreinte par nous. Cela peut arriver 24 heures sur 24 et peut atteindre une personne même quand elle est seule. Les messages vulgaires et les photos peuvent être postés anonymement et se propager rapidement à un très large public. Il peut être difficile et parfois impossible de retrouver la source. Il est extrêmement difficile d'effacer des messages, des textes et des images incorrects ou embêtants une fois qu'ils ont été postés ou envoyés.

L'impact mental

Bien que les sites de médias sociaux ne fassent pas eux-mêmes la promotion de ce type d’activités, ils sont utilisés comme un outil pour effectuer un travail aussi épouvantable. Les enfants et les femmes sont les principales victimes de la cyberintimidation. Cela peut avoir un impact négatif majeur sur l'esprit. Les adolescents ou les enfants victimes de ce crime épouvantable peuvent subir des changements comportementaux tels que la consommation soudaine et importante d’alcool et de drogues, la tendance à ne pas aller à l’école, l’intimidation en personne, le refus de fréquenter l’école, des notes médiocres, une estime de soi moindre et problèmes de santé erratiques.

Une autre forme d'intimidation

Le harcèlement criminel est une autre forme de cyberintimidation. Il peut s'agir de fausses allégations, d'observations inconfortables, de menaces, de vol d'identité, de dommages aux données ou à l'équipement, de sollicitation de mineurs à des fins sexuelles ou de collecte d'informations à des fins de harcèlement. Les femmes sont les principales victimes du cyber-harcèlement.

Les conséquences

Il peut être aussi menaçant et effrayant que tout autre type de crime même s’il n’ya aucun contact physique ou verbal avec le harceleur. Les victimes de ce crime peuvent avoir des réactions psychologiques et émotionnelles extrêmes. Cela peut entraîner des changements dans les habitudes de sommeil, la dépression, l'anxiété, la colère, la paranoïa, le choc et l'incrédulité.

Précautions et mesures à prendre

Si quelqu'un est victime de l'un de ces deux schémas d'intimidation, il ne doit pas le garder pour lui. L'aide de membres de la famille, d'amis proches ou de conseillers professionnels fait face à ce problème. Une assistance juridique devrait être prise, car elle devrait être signalée aux services de la cellule de cybersécurité de la police afin que le coupable puisse être retrouvé et appréhendé au plus tôt. Les parents devraient être ouverts avec leurs enfants et surveiller leurs activités sociales de temps en temps, surtout s'ils sont mineurs. Une surveillance adéquate et la protection de votre courrier électronique et de vos données personnelles doivent être prises en compte afin qu’ils ne soient pas piratés et utilisés de manière abusive. Par conséquent, avec un peu de prudence et de sensibilisation, vous pouvez vous protéger et protéger vos proches contre la cyberintimidation.

[ad_2]

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir